map

73 rue Edoudard Vaillant,
95870 bezons
01.39.47.67.50
Paroles pour un dimanche

Paroles pour un dimanche (34)

Homélie du deuxième dimanche de l’Avent / Année B.

Ba 5, 1-9 ; Ps 125 ; Ph 1, 4-6.8-11 ; Luc 3, 1-6.

Des lectures de ce deuxième dimanche de l’Avent, me viennent trois idées :

1-Dieu parle dans l’histoire des hommes. Il a parlé autrefois par la bouche des patriarches, Abraham, Isaac et Jacob. Il a parlé également par la bouche de Moïse, d’Aaron et de Samuel, le suppléant. Il a parlé par les prophètes Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Amos, ….. et Baruch. Aujourd’hui encore il nous parle à travers tout ce que nous vivons, ce que nous voyons, ce que nous expérimentons, ce que nous entendons.

2-La nécessité de relire notre vie et de faire une démarche de repentance lorsqu’il le faut pour obtenir de Dieu la grâce d’être des êtres nouveaux dans le Christ-Jésus.

3-C’est Dieu qui sauve. Il nous sauve avec la souveraine liberté d’un amour sans limite.

Essayons d’y comprendre quelque chose.

Trente-quatrième dimanche du Temps Ordinaire, Fête du Christ-Roi / Année B

Evangile de Jésus-Christ selon Saint-Jean (18, 33b-37)

Frères et soeurs,

La Solennité du Christ Roi de l’Univers marque le dernier dimanche de cette année liturgique B. Les trois lectures que nous propose la liturgie ne nous parlent pas des royautés que nous connaissons mais d’une royauté qui n’est pas de ce monde, celle du Christ.

Trente-deuxième dimanche du temps ordinaire / Année B

Week-end des 10 et 11 novembre 2018

Centenaire de l’Armistice de la première Guerre Mondiale. Commémoration des morts pour la Patrie. Fête de Saint MARTIN de TOURS, donc fête patronale de notre paroisse : fête de tous les paroissiens ; de tous les bezonnais.

Le jour de l’armistice, les cloches avaient sonné pendant 11 minutes, symbolisant l’heure qu’il était, à raison d’une minute par heure. C’était une joie immense de savoir que le complexe de supériorité qui avait conduit à vouloir prouver que les uns étaient supérieurs aux autres, entrainant ainsi d’énormes pertes en vies humaines et des dégâts matériels incommensurables, avait fait place à l’humilité, à l’abaissement bref, à la reconnaissance de la vraie valeur de l’homme : la paix.

Les petites gens, avaient donné tout ce qu’ils avaient de meilleur, leurs vies, jusqu’au jour où Dieu leur a fait grâce d’avoir enfin la Paix. Je ne nie pas ici le rôle qu’ont joué les grands de cette époque. Mais je fixe volontiers mon attention sur les petites gens parce que c’est d’eux qu’il est questions dans la liturgie d’aujourd’hui.

Vingt-sixième dimanche du Temps Ordinaire / Année B

Nb 11, 25-29 ; Ps 18b, 8.10.12-14 ; Jc5, 1-6 ; Mc 9, 38-43.45.47-48

« Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent……Jésus répondit : Ne l’en empêchez pas, celui qui n’est pas contre nous est pour nous. »

Je reprends la phrase de cet Evangile pour nous plonger au cœur de ce qu’il dénonce : l’esprit de Suffisance, l’Egoïsme, la Jalousie, le Complexe de supériorité, l’Autarcie sociétale (Enfermement d’un groupe des pairs, c’est-à-dire des gens d’un même niveau social, d’une même culture, partageant une vision et une idéologie commune).

Malheureusement ce sont là des attitudes qui ne sont pas étrangères à ceux qui se réclament de Jésus, c’est-à-dire les chrétiens que nous sommes ; européens, africains, gens des îles, asiatiques, américains et consorts.

 

Vingt-troisième dimanche du Temps Ordinanire / Année B

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (7, 31‑37)

La Parole de Dieu de ce dimanche nous parle de transformation. La première lecture tirée du livre du Prophète Isaïe s'adresse à un peuple en exil. Dieu le rassure et lui redonne l'espérance : "Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c'est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver." Cela annonce la victoire de l'amour de Dieu sur le mal. C'est donc un message d'espérance pour tous ceux et toutes celles qui vivent dans la peur. Il nous faut nous ouvrir à cette espérance, surtout lorsque tout semble perdu.

Vingt-deuxième dimanche du Temps Ordinaire / Année B

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (7, 1‑8. 14‑15. 21‑23)

La Parole de Dieu de ce dimanche nous parle de ce que Dieu recommande aux hommes pour conduire leur vie. Dieu donne à Israël la loi qui est un chemin de vie et de liberté. Et cette loi se résume en l'amour de Dieu et l'amour du prochain : " Aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa force et aimer le prochain comme soi-même." Et la mission du chrétien baptisé et confirmé est d'être témoin de l'amour dans ce monde qui souffre de l'indifférence, du mépris, de la haine et de toute sorte de mal.

Page 1 sur 4

A propos de la paroisse

La paroisse Saint-Martin de Bezons a été construite à la rue Edouard Vaillant en 1937 - 1938. Tous les fidèles, un peu plus de 400, se retrouvent à la paroisse Saint-Martin, la seule sur la Commune de Bezons. Saint-Martin de Bezons fait partie du doyenné d'Argenteuil. Le Curé de la paroisse est le Père Eudes Samba depuis le 11 Octobre 2015.