map73 Rue Edouard Vaillant 95870 Bezons 01.39.47.67.50

Mercredi 5è semaine de carême

Lecture de la Parole de Dieu

« Dieu a envoyé son ange et délivré ses serviteurs » (Dn 3, 14-20.91-92.95)

Lecture du livre du prophète Daniel

En ces jours-là, le roi Nabucodonosor parla ainsi : « Est-il vrai, Sidrac, Misac et Abdénago, que vous refusez de servir mes dieux et d’adorer la statue d’or que j’ai fait ériger ? Êtes-vous prêts, maintenant, à vous prosterner pour adorer la statue que j’ai faite, quand vous entendrez le son du cor, de la flûte, de la cithare, de la harpe, de la lyre, de la cornemuse et de toutes les sortes d’instruments ? Si vous n’adorez pas cette statue, vous serez immédiatement jetés dans la fournaise de feu ardent ; et quel est le dieu qui vous délivrera de ma main ? » Sidrac, Misac et Abdénago dirent au roi Nabucodonosor : « Ce n’est pas à nous de te répondre. Si notre Dieu, que nous servons, peut nous délivrer, il nous délivrera de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi. Et même s’il ne le fait pas, sois-en bien sûr, ô roi : nous ne servirons pas tes dieux, nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as érigée. »

Alors Nabucodonosor fut rempli de fureur contre Sidrac, Misac et Abdénago, et son visage s’altéra. Il ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu’à l’ordinaire. Puis il ordonna aux plus vigoureux de ses soldats de ligoter Sidrac, Misac et Abdénago et de les jeter dans la fournaise de feu ardent.

Le roi Nabucodonosor les entendit chanter. Stupéfait, il se leva précipitamment et dit à ses conseillers : « Nous avons bien jeté trois hommes, ligotés, au milieu du feu ? » Ils répondirent : « Assurément, ô roi. » Il reprit : « Eh bien moi, je vois quatre hommes qui se promènent librement au milieu du feu, ils sont parfaitement indemnes, et le quatrième ressemble à un être divin. » Et Nabucodonosor s’écria : « Béni soit le Dieu de Sidrac, Misac et Abdénago, qui a envoyé son ange et délivré ses serviteurs ! Ils ont mis leur confiance en lui, et ils ont désobéi à l’ordre du roi ; ils ont livré leur corps plutôt que de servir et d’adorer un autre dieu que leur Dieu. »

Parole du Seigneur.

Trois étapes principales de lecture de la Parole de Dieu :

 

  1. Le Texte
  2. Lire le texte : Chacun suit attentivement la lecture.
  3. Silence (une minute), chacun lit le passage et note les expressions qui le frappent, le touchent, l’interpellent (un verset, un mot ou deux dans le verset)
  4. Partage : Chacun lit (avec la référence) les expressions qui l’ont frappé (sans commentaire).
  5. La Parole
  6. Relire intégralement le texte.
  7. Silence (trois minutes) : Chacun relit le texte et essaie d’apporter une réponse à la question : « Qu’est-ce que le Seigneur me dit à travers ce texte ? » Car le Texte est Parole de Dieu qu’il adresse à moi personnellement.
  8. Partage : Chacun communique ce que le Seigneur lui dit, à cette heure, à partir de ce texte. On commence par : « Le Seigneur me dit… »

III. La Réponse

  1. Relire le texte pour la troisième fois
  2. Silence (trois minutes) : Chacun relit le texte et essaie d’apporter une réponse à la question : « Qu’est-ce que je réponds à ce que le Seigneur m’a dit (ou m’a fait comprendre à travers la voix des autres) ?
  3. Partage : Chacun formule sa réponse sous forme de prière, avec éventuellement un engagement concret.
  4. Prière : Celui ou celle qui préside la prière invite le groupe à un moment de silence et de prière (on peut offrir quelques intentions). Le moment de prière peut être introduit par des mots tels que : « Parle, Seigneur, ton serviteur, ta servante écoute. » Ou encore : « Tu as dit, Seigneur : “Là où deux ou trois sont réunis en mon Nom, je serai au milieu d’eux. “ Nous voici réunis en ton Nom. Sois au milieu de nous, avec ta lumière. Eclaire-nous par ta Parole. Amen. »

 

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

921

A propos de la paroisse

La paroisse Saint-Martin de Bezons a été construite à la rue Edouard Vaillant en 1937 - 1938. Tous les fidèles, un peu plus de 400, se retrouvent à la paroisse Saint-Martin, la seule sur la Commune de Bezons. Saint-Martin de Bezons fait partie du doyenné d'Argenteuil. Le Curé de la paroisse est le Père Florent ANOI